Geopark Naturtejo du plateau méridional

Le Geopark Naturtejo du plateau méridional englobe une multitude de communes. Ces communes sont : Castelo Branco, Idanha-a-Nova, Nisa, Oleiros, Proença-a-Nova et aussi Vila Velha de Rodão.

Paysage du Geopark Naturtejo

Le Geopark Naturtejo commence dans l’arrière-pays, là où le Tage devient portugais. C’est un territoire préservé où les populations vivent au rythme de la nature.

Dans cette zone se trouvent 16 monuments géologiques dont l’importance est reconnue par l’UNESCO. Parmi ces monuments on trouve les imposantes roches escarpées de Portas de Rodão, qui compriment le parcours du plus grand fleuve de la Péninsule Ibérique. Mais encore, les fossiles et traces de fossiles de Penha Garcia, dont les formations étranges sont vraiment surprenantes. Et aussi, les formations de granit de Monsanto et de la Serra da Gardunha. Ainsi que les canyons de la rivière Erges, les troncs fossilisés de Vila Velha de Ródão, les blocs de granit pédonculés de Arez.

L’un des objectifs du Geopark est de démontrer à la société dans son ensemble, l’importance des éléments de l’histoire de notre planète. Le paysage du Geopark Naturtejo relate l’histoire de ce territoire au cours des derniers 600 millions d’années. Histoire conservée dans les roches et paysages s’étendant sur plus de 4600 km carrés à travers les géosites.

La visite de ces territoires contribue au développement économique et touristique de la région.

Dans ce terroir s’insère également le parc naturel du Tage international.
En arrivant, vous sentirez aussitôt les odeurs de pin, de lavande et de romarin qui émanent de la végétation. Végétation dans laquelle se cachent des lapins, ainsi que des cerfs et des renards. Lesquels disparaissent en un clin d’œil dès qu’ils sentent votre présence.

Le Geopark organise des randonnées pour observer les oiseaux. Randonnées au cours desquelles vous pouvez en apprécier toute la diversité. Il y a environ 154 espèces vivant dans ces parages !
Vous y découvrirez des guêpiers colorés posés sur des branches d’arbres. Mais aussi, des rossignols et des huppes fasciées qui se répondent en chantant. Ou encore, des cigognes noires entre les mois de février et août. Ainsi que des aigles impériaux et des vautours vivant en colonies.